Annie Tohme-Tabet

Professeur d’anthropologie au Département de sociologie et anthropologie à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Elle a dirigé le Département de sociologie et anthropologie de 1999 à 2008. Elle est également expert facilitateur du réseau global de l’Unesco pour le patrimoine culturel immatériel. Elle a à son actif plusieurs recherches, publications et expertises sur la ville et ses banlieues, les migrations forcées, le patrimoine culturel immatériel en situation de conflits ou post conflits.

En 2015-2016, elle a effectué une enquête au Liban, en Jordanie et dans la Région autonome du Kurdistan irakien à la demande du Ministère des affaires étrangères et du développement international français et de l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO) sur le thème du « Patrimoine culturel immatériel des populations affectées par les retombées ethniques et religieuses des conflits en Syrie et en Irak ».

Depuis 2016, elle travaille actuellement avec Thierry Boissière anthropologue, chercheur à l’Institut Français du Proche Orient (IFPO) sur le thème de la « Violence et trajectoires de vie : les réfugiés syriens à Nabaa-Bourj Hammoud (Liban) ».